contacts@iscom-bf.net

00226 56917474 / 00226 72 83 05 05

Le profil numérique des personnels des agences de communication au Burkina Faso

Jeunes, instruits et expérimentés, mais quid de leurs compétences numériques exigées pour exercer dans la nouvelle forme de communication, la communication digitale ? L’Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) a mené l’enquête et les résultats montrent que le profil numérique des professionnels de la communication est non abouti.

L’enquête, sur le profil numérique des professionnels de la communication au Burkina, initié par l’ISCOM entre dans le cadre de ses programmes de recherches, en tant que structure d’enseignement et de recherche. L’enquête sur le profil numérique des professionnels de la communication a effectivement concerné 60 professionnels (dont 34 femmes) issus de 40 agences de communication.
Les résultats de cette enquête révèlent de grandes tendances sur le profil numérique des professionnels de la communication.

Quel profil numérique pour les personnels des agences de communication ?

Globalement, le personnel a, à priori, le profil du métier puisque plus de la moitié (81,70%) a une formation de base en communication. Par contre, seulement 6,12% de cette population ont suivi une formation initiale en communication numérique. Pour pallier cette insuffisance à l’ère du tout numérique, la majorité (90%) a suivi des cours d’initiation aux TIC en complément de leur formation initiale.

Il ressort que les formations suivies sont plus axées sur les modules tels que le traitement de texte, Internet et réseaux sociaux, la publication assistée par ordinateur, la création publicitaire, le webmarketing, le community management, le content management, le référencement, la E-réputation, etc.
Concernant les sessions de recyclage et de formation continue, on note une faible implication des structures employeuses puisque, la totalité des répondants des agences de communication a expliqué s’être formée par elle-même c’est-à-dire par ses propres moyens.

La formation pour optimiser le processus d’appropriation du numérique

Le personnel des agences de communication a un profil numérique non abouti. Néanmoins, les enjeux semblent compris même si les moyens d’action restent à rechercher. Dans tous les cas, les professionnels affichent une volonté soutenue de maitriser les compétences exigées pour exercer sur les nouveaux formats de diffusion et les agilités indispensables au déploiement d’une communication digitale.

C’est sans doute pourquoi, on note que le travail en mobilité gagne du terrain puisque 98,33% possède un téléphone qui leur permet d’effectuer certaines tâches du service de n’importe où, à n’importe quel moment. Du reste, 91,52% considèrent les dispositifs mobiles comme un outil de travail à part entière. Cela dit l’outil reste majoritairement un bien acquit par le professionnel lui-même qui l’utilise pourtant pour les activités professionnelles.

Les professionnels sont également intéressés à se former. Par ordre croissant de préférence, dans les modules suivants : Marketing digital ; Digital planning ; Infographie ; blog professionnel ; Community management ; Réseaux sociaux ; E-réputation ; Fact checking.

Contrairement à toutes nos projections, les professionnels se sont dits prêts à financer eux-mêmes ces formations. Ils s’investiraient volontiers dans des progammes de courte durée (une semaine) et en présentiel puisque la majorité estime que c’est la formule adéquate.

Des résultats que l’ISCOM devra prendre en compte dans son programme de formation continue à l’attention des professionnels.

ISCOM

Télécharger l’intégralité du document ici :

Etude sur le profil numérique des personnels des agences de communication au Burkina Faso



Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.