contacts@iscom-bf.net

00226 56917474 / 00226 72 83 05 05

UACO 2021 : Une Tribune de partage et de réflexions des acteurs de l’information et de la communication.

La 12ème édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO) s’est tenue du 24 au 26 novembre 2021 sous le thème : « Les responsabilités des acteurs de l’information et de la communication en contexte de défis sécuritaires et sanitaires en Afrique ».

Les Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO) réunissent, le temps de quelques jours dans la capitale burkinabè, professionnels, chercheurs, étudiants et autres personnes ressources des métiers de l’information et de la communication pour échanger sur les défis qui se présentent à tous les médias, partager leurs expériences et proposer des solutions adéquates. La 12ème édition des UACO n’a pas dérogé à cette règle. Elle a connu la participation de nombreux pays pas à l’instar du Bénin, du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, par ailleurs invité d’honneur de cette édition. Selon le ministre en charge de la communication, Ousseni TAMBOURA cet évènement constitue un cadre de réflexions entre les acteurs de la communication et des médias à qui il a demandé de trouver des solutions aux questions de surproduction de l’information à laquelle on assiste depuis l’avènement de l’internet. Pour lui, il faut inéluctablement trouver des issues afin de préserver les acquis de la liberté d’expression et de profiter des énormes opportunités que nous offres les nouvelles technologies.

Deux jours de communications et de panels

Plusieurs communications, ateliers et panels ont animés cette 12ème édition des UACO. On peut citer entre autres : « La communication publique et défis sécuritaires : quelle posture entre amateurisme, sensationnel et crise de légitimité », « l’information journalistique en période de crise sanitaire et sécuritaire », « Production et diffusion de l’information sur les réseaux sociaux en contexte de crise sanitaire et sécuritaire » etc. La communication inaugurale a été donnée par Jean-Baptiste Placa, Co-parrain des UACO 12, qui n’a pas manqué de faire le distinguo entre le journalisme et la communication sans toutefois les opposer. Pour lui, bien que liés, ces deux métiers sont différents et faire l’amalgame est un danger. « Le mélange du journalisme et de la communication est un danger. Il faut veiller à ce que lorsqu’on est journaliste, on le reste ; et lorsqu’on fait de la communication il faut savoir rester dans la communication » a-t-il indiqué.

L’édition de l’innovation.

Plus qu’un cadre d’échanges, les UACO représentent une grande tribune de partage et d’apprentissage pour les futurs professionnels des métiers de l’information et de la communication. Et pour se faire, les UACO associent, à chaque édition, des instituts de formation et communication et journalisme afin de permettre aux étudiants côtoyer leurs aînés. Lors de cette 12ème édition, l’innovation majeure fut l’organisation de masterclass. Ce sont en effet des masterclass sur le Podcast, le factchecking et le Mojo (journalisme mobile) qui ont été initiés à l’endroit d’une quarantaine d’étudiants.

Le fait marquant de la cérémonie d’ouverture fut sans aucun doute, la distinction du professeur Serge Théophile Balima élevé au grade de Commandeur de l’Ordre de Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication, à titre exceptionnel.

Rendez-vous pour les UACO 13

Les rideaux sont tombés sur la 12ème édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO), le vendredi 26 novembre 2021 en présence du secrétaire général du ministère de la communication Rabankhi Abou-Bâkr Zida représentant son ministre. Il n’a pas manqué d’indiquer que les conclusions assorties de ces 72h de réflexion entre les participants, seront dûment transmises aux autorités décideurs.
Rendez-vous est donc pris dans deux pour la 13ème édition des UACO, espérons-le, dans un meilleur contexte.

Yann Désiré Ouédraogo




Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.